Btn Gmaps
  • Mont Fuji

    Mont Fuji

  • Geisha

    Geisha

  • Kyoto

    Kyoto

  • Fleurs de Cerisiers

    Fleurs de Cerisiers

  • Kyoto

    Kyoto

  • Hiroshima

    Hiroshima

  • Kyoto

    Kyoto

  • Kyoto

    Kyoto

  • Tokyo

    Tokyo

  • Architecture traditionelle

    Architecture traditionelle

  • Takamatsu

    Takamatsu

  • Kanazawa

    Kanazawa

  • Osaka

    Osaka

  • Osaka

    Osaka

  • Tokyo

    Tokyo

  • Kinosaki Onsen

    Kinosaki Onsen

Ville ou région :

Logements Nos voyages

Voyager au Japon

Gastronomie

Lors de votre visite au Japon, vous verrez que la gastronomie fait partie intégrante de la culture japonaise. Cuisiner est tout un art, différent selon les villes. Kyoto et Tokyo ont deux modes de préparation différents : la première est spécialiste de la cuisson à la vapeur, par ébullition ou à l’étuvé tandis que la seconde se situe plus dans l’art de la découpe.
Les japonais ont empruntés trois aliments principaux de la culture chinoise : le riz, qui est un élément de base de la gastronomie japonaise, le thé et le soja

La gastronomie japonaise est très variée, voici quelques éléments de base qu’ils peuvent utiliser lors de leurs repas : 
 

La cuisine

Le poisson, crustacés et tous autres produits de la mer : les japonais consomment énormément de produits provenant de la mer. Ils consomment des sushis et sashimis (à base de poisson cru), de l’anguille, différentes algues, du thon rouge.  

Du bœuf de Kobe : variété de bœuf extrêmement délicate, tendre et persillée. 

Les épices, herbes diverses et condiments : le wasabi (spécialité japonaise, épice très piquante de couleur verte), le gingembre (utilisé sous forme de jus ou mariné), le soja (utilisé sous forme de farine, de lait, de fromage, etc.).

Le raifort : ingrédient principal du wasabi, il s’agit d’une racine piquante et poivrée.
 

Les boissons

L’eau : malgré la restriction importante de consommation d’eau qu’avait subie le Japon à cause de la radioactivité présente dans leurs sources, le pays connaît une baisse de ce taux et permet donc de réduire ces restrictions. Le Japon a quelques marques d’eau, dont, par exemple, Finé, la source se trouve à 600 mètres en dessous du mont Fuji. 

Le thé : boisson très répandue au Japon, le thé vert est principalement cultivé et consommé. Récolté de mai à juin, il représente les trois quart de la production japonaise. La plupart des repas sont servis accompagnés d’un bol de thé vert. 

La bière : boisson très répandue au Japon, il y a quatre grandes bières, qui ont chacune un nom qui vient de la région d’où elles sont produites : Asahi, Kirin, Sapporo et Suntory.

Le Saké : ou alcool de riz, est aujourd’hui la boisson nationale des japonais. Il ne se conserve pas plus d’un an, sauf le Koshu qui est un saké de couleur jaunâtre et qui se conserve de 10 à 20 ans. Chaque région du Japon a sa spécialité. En réalité, le mot saké désigne toutes les boissons alcoolisées.

Les vins et beaujolais nouveaux : le pays produit et importe de plus en plus de vins de France, du sud des États-Unis, d’Australie. L’arrivée du beaujolais nouveau est même un événement pour l’archipel. 

Whisky nippon : ce whisky a été élaboré sur le modèle du whisky écossais, tout en gardant que le meilleur procédé d’élaboration de ce dernier. Ce qui lui permet de rafler de plus en plus de récompenses dans les concours internationaux. 

Quelques exemples de plats que nous vous conseillons de goûter au cours de votre voyage au Japon : 

Sukiyaki : plat national qui ressemble au pot-au-feu. Bœuf, porc, poulet bouillis trempés dans une sauce assaisonnée et trempés dans un jaune d’œuf. 

Okonomyaki ou monjayaki : sortes de crêpes que l’on garnit avec ce que l’on souhaite et que l’on prépare nous-même au centre de la table.

Râmen : pâtes dans un bouillon pouvant être accompagnées de légumes, de viande, etc.

Mochi : gâteau de riz gluant moulé sous différentes formes et servie pour la nouvelle année. Ecrasé au mortier et grillé.

Les sushis, makis, californias, sashimis, yakitoris, nouilles, etc. 
 

Les japonais ne sont pas réputés pour leur cuisine sucrée puisqu’ils comptent bien moins de pâtisseries que de variété de sushis. Leurs pâtisseries sont généralement faites à base de pâtes de haricots rouges sucrées (anko) ou de pâte de riz (mochi). Cependant, le Japon possède quelques fruits, dont lui seul a le secret, en voici quelques exemples : 

Le kaki (petit fruit orange)

La poire japonaise (a l’apparence et la texture d’une pomme)

La prune (ressemble, en goût, aux pignons de pin)

Le citron japonais (il s’agit d’un fruit unique jaune, plus gros qu’un citron normal et très rare)
 

Mais pour pouvoir en découvrir plus et mettre en éveil vos papilles, il faudra voyager au Japon pour y découvrir les mille et une saveurs du pays, toutes plus raffinées et esthétiques les unes que les autres !

 

Contact Express
  • Expérience des Ryokans
  • Assistance francophone 
  • Le Japan Rail Pass

Contactez-nous :

01 42 74 07 07

(Coût d'un appel local)

 

Le Japon

Accueil > Informations pays > Gastronomie




Votre mot de passe vous a été remis lors de l'ouverture du dossier.