• Tokyo

    Tokyo

  • Tokyo

    Tokyo

  • Tokyo - Crédit photo JNTO

    Tokyo - Crédit photo JNTO

  • Tokyo

    Tokyo

  • Tokyo

    Tokyo

  • Tokyo

    Tokyo

  • Tokyo

    Tokyo

  • Tokyo - Crédit photo JNTO

    Tokyo - Crédit photo JNTO

  • Tokyo - Crédit photo JNTO

    Tokyo - Crédit photo JNTO

  • Tokyo - Crédit photo JNTO

    Tokyo - Crédit photo JNTO

  • Tokyo - Crédit photo JNTO

    Tokyo - Crédit photo JNTO

  • Tokyo

    Tokyo

  • Tokyo - Crédit photo JNTO

    Tokyo - Crédit photo JNTO

  • Tokyo - Crédit photo JNTO

    Tokyo - Crédit photo JNTO

Voyage à Tokyo

Descriptif

Durant votre voyage au Japon, vous aurez l’occasion de visiter la majestueuse ville de Tokyo. Mégalopole mondiale hébergeant un quart de la population japonaise, cette ville saura vous conquérir par son merveilleux mélange entre traditions et de modernité. 

Partez à la découverte de ses nombreux quartiers, tous plus mythiques les uns que les autres. Tokyo, ville qui ne dort jamais, saura vous donner de nombreuses opportunités pour vous ressourcer, pour sortir, pour vous restaurer et bien sûr pour vous émerveiller à chaque instant. 

Au cours de votre séjour à Tokyo, découvrez la culture japonaise, shintoïste et bouddhiste, ses somptueux temples, ses parcs immenses et magnifiques, ses nombreux musées ainsi que sa gastronomie au travers de nombreux bars à sushis présents partout dans la ville.

Ville moderne, sanctuaire de la nouvelle technologie, profitez de votre voyage au Japon pour vous perdre dans les dédales de rues présentant d’innombrables immeubles pleins de néons, d’écrans et de lumières en tout genre ; découvrez la ville où les robots représentent une très grande place et où le monde de la mode n’est comparable à nulle part ailleurs. 

 

Accès à Tokyo

  • Aéroport de Narita : Si vous atterrissez à cet aéroport pour votre voyage au Japon, sachez que ce dernier se situe à 66 kilomètres à l’est de Tokyo. Pour rejoindre le centre de Tokyo depuis l’aéroport, il est possible de prendre les trains Narita Express (de 7h30 à 21h45), les trains Keisei skyliner (de 8h à 22h15), les limousines bus (de 7h à 22h30), ou bien un taxi. 
     
  • Aéroport de Haneda : Ce dernier est plus pratique que le précédent. Pour se rendre dans le centre de Tokyo, vous pouvez prendre les trains de Tokyo monorail ou des trains express. Ces deux transports fonctionnent de 5h15 à minuit. Pendant la nuit, il faudra donc prendre un taxi. Les transports dans la ville de Tokyo sont à peu près similaires à toutes les grandes villes du monde. Vous pourrez vous déplacer en trains, bus, métro, taxis, louer une voiture ou des vélos.

 

A voir et à faire à Tokyo

Le palais impérial : autrefois le château d’Edo, ce palais n’arbore plus que ses douves d’origine, ses remparts et son jardin impérial. Ce palais n’est pas accessible, mais deux fois par an, le 2 Janvier et le 23 Décembre, les japonais peuvent l’approcher d’un peu plus près. Cependant, vous pourrez profiter du parc à l’est du palais durant votre voyage au Japon.

Le parc de Kitanomaru : vaste espace vert public situé à proximité du palais impériale, ce parc propose de grandes étendues d’herbes entourées d’allées piétonnes, un long étang accompagné de parterres de fleurs, de nombreux cerisiers mais également plusieurs musées dont le centre Nippon Budokan.

Les combats de sumo : discipline sportive fortement ritualisée et plus athlétique qu’il n’y paraît, les combats de sumo sont très répandus dans la ville de Tokyo. Lié à la religion Shinto, les sumos ont été créés il y a environ 2000 ans et représentent, désormais, un spectacle étonnant. Ce serait donc dommage de le louper durant votre séjour au Japon ! 

Le quartier d’Asakusa et le temple Senso-ji : situé le long de la rivière Sumida, ce quartier du nord-est de Tokyo vous baignera dans l’univers traditionnel et unique du Tokyo populaire. Son point central est le temple de Senso-ji, vieux temple majestueux, et la rue commerciale qui y mène. Le quartier propose de nombreux restaurants, cinémas, théâtres et autres lieux de distraction. Il s’agit également du quartier artisanal de Tokyo puisque l’on peut y trouver de nombreux musées ainsi que des ateliers en tout genre. 

Ginza : ce quartier figure parmi les quartiers les plus chers de la planète. De grands couturiers tels que Chanel, Louis Vuitton, Hermès, etc. possèdent des boutiques dans ce quartier très prisé de la haute société. Cependant, parmi toutes ses grandes marques se cachent des boutiques de papeterie, des épiceries fines ou des même des boutiques d’artisanat. Ce quartier présente également de nombreux restaurants haut de gamme et de nombreuses galeries d’art. 

Marché aux poissons de Tsukiji : il s’agit du plus vieux marché de poisson du Japon, mais également le plus grand du monde. L’ouverture a lieu à l’aube, pour l’arrivée des poissons et le début de la vente à la criée. Il est donc conseillé d’y aller entre 5h et 9h du matin, lors de votre séjour au Japon. Le marché extérieur permet également de trouver des étals de poterie, ustensiles de cuisine, couteaux, et produits d’épicerie à des prix très avantageux. 

Parc d’Ueno : parc préféré des Tokyoïtes. Sa popularité atteint son maximum lors de la floraison des cerisiers, au printemps. Il est possible d’y voir les pandas du zoo, de faire du pédalo au milieu des lotus géants de l’étang, mais également de se promener parmi les différents temples qu’il arbore. Il s’agit également d’un lieu de culture puisque plusieurs musées s’y trouvent, tels que le musée national d’art occidental ou bien le musée national des sciences, par exemples.

Zojo-ji : ce temple bouddhiste est à recommander à toute personne partant en voyage au Japon. De par sa beauté, son emplacement et son histoire, il saura vous subjuguer ! à proximité de la Tokyo Tower,  il s’agit d’un des incontournables de la capital nippone.

Tour de Tokyo : fierté des habitants, inspirée de la tour Eiffel, la Tokyo Tower mesure 332,6 mètres de hauteur et vous propose un panorama magnifique sur toute la ville de Tokyo avec deux points de vue principaux ; un premier qui se situe à 150m de hauteur, et le second à 250m. Elle permettait de fournir, à la région de Kanto (région où se situe Tokyo), une antenne permettant la transmission des émissions tv et de la radio. 

Quartier de Shibuya : le plus célèbre passage piéton ce trouve dans ce quartier ! la foule traverse ce passage en diagonal dans un calme absolue, très étrange lorsque l’on vit dans notre capitale. Temple de la mode et du divertissement de jeunesse japonaise,  ce quartier peut être comparé à Times square avec ses néons incessants, ses écrans géants et sa vie diurne et nocturne quotidienne. 

Le meiji-jingB : très certainement le plus beau sanctuaire Shinto de Tokyo, isolé dans un immense parc boisé, il a été construit en l’honneur de l’empereur Meiji. Ce sanctuaire présente les caractéristiques initiales des temples japonais : un bâtiment principal et un immense otori (portique : le plus grand du Japon). Si vous décidez de visiter ce sanctuaire pendant votre voyage au Japon, privilégiez un weekend. En effet, vous aurez certainement l’occasion d’y observer la procession d’un mariage traditionnel, avec des mariés habillées de kimonos et protégées par d’immenses parasols. 
 

Le quartier de golden gai : lieu authentique et populaire de la ville de Tokyo, ce quartier aux 6 allées étroites et mal éclairées est de plus en plus recherché par les touristes à la conquête d’un lieu traditionnel, à l’architecture authentique de la ville originelle, ayant survécu aux aléas du tremblement de terre de 1923 et aux bombardements de la seconde guerre mondiale. 

Quartier d’Odaiba : totalement artificiel et ultramoderne, ayant été construit pour protéger la ville des attaques extérieures, ce quartier s’est récemment transformé en lieu de shopping et de divertissements. Quartier construit sur l’eau, métro automatique et architecture futuriste, vous serez scotchés lors de votre venue durant votre séjour au Japon. 

  • Faire un peu de shopping : 

Le quartier d’Harajuku : quartier où vous pourrez y faire du shopping au milieu de tous ces fans de cosplay, du style lolita et du visual kei, qui s’y rendent pour voir et être vus, par la même occasion. Quartier où toutes les excentricités sont permises mais dans lequel vous trouverez de grandes marques telles que Prada, Dior, Armani, Louis Vuitton, et autres. 

Shimo-kitazawa : dédale de boutiques d’occasions, de cafés et de bars, ce quartier est très apprécié des artistes et de la jeunesse branchée. Rues piétonnes et respirables, il sera agréable de se promener au milieu de toutes ces boutiques indépendantes et de côtoyer étudiants, artistes, créateurs et architectes.

Tokyo dome city : complexe commercial polyvalent de Tokyo, ce dernier est le domicile de la meilleure équipe de base-ball du Japon, les Yomuri Giants. Il abrite également le Korakuen, un vieux parc d’attraction mais également un onsen (bains d’eau thermale japonaise) qui permet de se détendre au milieu de tous ces néons et cette architecture moderne. 

 

Où sortir à Tokyo ?

  • Pour se détendre

Cafés baby friendly : ces cafés proposent une offre exclusive pour les mamans accompagnées de bébés. En effet, ces cafés son très généralement composés d’une salle de café, voire de restaurant, mais également d’une pièce ludique pour l’accueil et l’amusement des enfants. L’Hélianthus café, dans le quartier de Nakameguro, et le Kick Back café, dans le quartier de Chofu, en sont deux exemples. 

Les cafés animaliers : ces cafés sont de plus en plus répandus. Offrant l’occasion à leurs visiteurs de se poser, en sirotant une tasse de thé, tout en carressant un animal de l’autre. Les plus répandus sont les Cat cafés, dont celui du quartier Shinjuku, le Calico bar qui comprend 53 chats ; ou bien celui de Shibuya, le Cat café Hapineko. Vous pourrez également trouver des cafés avec d’autres animaux tels que des lapins ou bien, même, des oiseaux, à hérissons. Sur le même principe, vous pouvez également trouver des hug cafés, autrement dit, des cafés à câlins. 
 
Le 8-bit café : ce café, quant à lui, est un mélange de bar, café et restaurant, mais également un game center imitant une chambre d’adolescents sortis tout droit des années 1980. La décoration complète de ce lieu magique vous ramènera à votre enfance, lorsque vous jouiez aux consoles 8 et 16 bit. Vous pourrez également y déguster de délicieux cocktails aux noms faisant références aux personnages de vos jeux vidéo préférés.  

Croisières nocturnes : véritable expérience de l’été, au Japon. Il existe deux options pour se promener sur la rivière : les croisières en yakatabune ou en noryosen. La première option est la plus onéreuse mais elle vous permettra de vivre une expérience inoubliable sur un bateau traditionnel tout en profitant d’un repas à volonté, pour une durée de 2 à 3 heures. La seconde option offre des tarifs beaucoup plus attractifs, et une réduction de 1000 yen vous est offerte si vous vous présentez vêtu d’un Yukata ! Ces bateaux vous permettent également d’avoir un accès illimité à toutes les boissons alcoolisées et il sera possible d’acheter des en-cas sur place. 

Game center : les lieux de jeux vidéo sont obligatoirement présents au Japon. Tokyo propose de nombreux endroits où jouer, pour les fans invétérés de jeux vidéo. Le club Sega, immanquable dû à sa devanture rouge ; le Taito Hey, qui est la plus grande salle d’arcade de Tokyo, il s’agit du repère des hardcore gamers ; A button, qui est un endroit calme et discret, recréant le décor des premières salles d’arcade de l’époque ; le mikado est une petite salle indépendante qui propose de vieux jeux d’arcade comme dans les années 1980 ; et enfin, le Super Potato, qui se trouve être comme une caverne d’Ali baba pour les gamers puisque ce lieu propose presque toutes les consoles, des jeux à n’en plus finir et des pièces de collection. 

Karaoké Kan : le karaoké est une véritable institution dans la culture japonaise. En effet, il est toujours bon de s’y perdre le temps de quelques heures afin d’échapper à la réalité qui les entoure. Il n’existe pas un jeu type de karaoké, chacun est différent et a son propre style. Proposant des boissons chaudes, des sodas, des snacks et alcools divers ; ces karaokés mettent tout en place pour que vous vous sentiez bien, alors profitez-en pour vous détendre et pour vous laisser aller ! 

Le théâtre national de Tokyo : avec une salle principale pouvant accueil plus de 1600 personnes, ce théâtre présente des représentations de Kabuki  ou bien de Bunraku. Le petit théâtre passe également de nombreuses représentations mais ne peut accueil que jusqu’à 590 personnes. D’autres arts, tels que danses et musiques traditionnelles sont représentés tout au long de l’année. 

Le festival des lanternes de Yasukuni-jinsa (du 13 au 16 Juillet) : le mitama matsuri est un festival qui consiste à allumer les 30 000 lanternes qui illuminent le sanctuaire de Yasukuni-jinsa à la nuit tombée. Vous pourrez alors assister à la parade des chars portatifs mikoshi et aux fameux spectacles de danse Awa odori. Il s’agit également d’un festival des couleurs avec le jaune des lanternes, le rouge et le bleu des danseurs ainsi que les pompons multicolores que le festival présente. 

 

  • Pour se restaurer : 

Durant votre séjour au Japon, vous aurez la possibilité de trouver des restaurants dans tout Tokyo, puisque la ville en compte environ 16000. Ne pas hésiter à les chercher, dans des sous-sols, ou même à tous les étages d’un immeuble.  Cependant, voici quelques exemples de lieux où vous pourrez vous restaurer :


Acheter de la nourriture dans les Konbini : il s’agit de petites superettes de quartier où vous pourrez trouver de la nourriture en tout genre, des boissons et qui sont ouvertes tous les jours de l’année, 24h/24. Vous les aurez très certainement aperçus dans les films japonais. Avec environ 60 000 Konbini au Japon, vous êtes certains d’en trouver, peu importe l’endroit où vous vous trouvez. 

Le Robot restaurant : si vous êtes à la recherche de show pendant que vous mangez un bout dans la capitale japonaise, rien de mieux que ce restaurant. Ce dernier présente de nombreux combats de robots, chorégraphies futuristes et autres spectacles de science-fiction. Dans ce restaurant, tout est misé sur le décor, et non sur la nourriture. En effet, un seul plat est servi : il s’agit de Bento (viande ou poisson au choix). Si vous décidez d’aller au Robot restaurant durant votre voyage au Japon, dites-vous bien que vous n’y allez pas pour la qualité de la nourriture mais bien l’incroyable show que vous y verrez !

Les sushi no midori : situés dans plusieurs quartiers de Tokyo, vous pourrez les retrouver dans les quartiers de Shiboya et de Ginza. Ces restaurants proposent une carte complète de sushis en tout genre. 

  • Pour sortir, la nuit : 

Le quartier de Shibuya : connu   pour ambiance si vivante, autant de jour, que de nuit, ce quartier saura vous conquérir de par ses nombreux bars, mais également par ses impressionnantes boîtes de nuit. Si vous souhaitez vous mettre dans l’ambiance dans un décor hallucinant, le Trump Bar est fait pour vous ! il s’agit d’un bar ambiance, assez onéreux au niveau du prix d’entrée mais proposant des boissons à prix bien plus avantageux. Et si vous souhaitez aller dans une boîte de nuit, essayez l’incontournable night-club du quartier : le Womb. Il s’agit d’une des trois meilleures boîtes de Tokyo proposant une musique de grande qualité et de nombreux espaces de détente. 

Le quartier de Shinjuku : moins vivant que le quartier de Shibuya, le quartier de Shinjuku est pourtant réputé grâce à son mythique quartier de Golden Gai. Ce dernier propose une offre innombrable de bars incroyablement cosy et chaleureux mais qui ne proposent généralement que jusqu’à 8 places maximum, chacun. Le quartier de Shinjuku propose également le fameux « robot restaurant » qu’il est bon de faire au moins une fois dans sa vie. 

Le quartier d’Asakusa : c’est dans ce quartier que vous aurez l’occasion d’aller dans des bars remplis de backpackers dont de nombreux bars faisant partis d’auberges de jeunesse et permettant donc de faire plus facilement des rencontres dont des japonais et japonaises qui veulent rencontrer des occidentaux. 

Le quartier de Roppongi : principalement connu pour sa vie nocturne, point de ralliement des fêtards, ce quartier est principalement fréquenté par les étrangers en voyage à Tokyo. Bars, restaurants et beaucoup de boîtes de nuit… certaines d’entre elles ont même fait la réputation du quartier avec leurs styles musicaux très variés telles que le GasPanic, le Muse, le Yellow, le Brand, le Line-Up, le Feria, le Cat’s, le V2 et beaucoup d’autres encore. 

L’Unit club : ce club regroupe trois salles avec trois univers différents. La première salle est un coin paisible pour se poser et boire un verre, la seconde salle accueille DJs et autres groupes de musique, de tous les styles, pour une ambiance folle, et la troisième salle s’apparente plus à un bar, avec une petite piste de danse et un endroit pour accueil des DJs également. 

Ageha : il s’agit de la plus grande discothèque asiatique ! Composée d’une première grande salle intérieure et d’une seconde, vous n’êtes pas au bout de vos surprises avec de nombreux snacks pour vous restaurer tout au long de la soirée, mais pourrez également trouver un espace VIP avec des canapés, à l’extérieur, et enfin, une dernière piste de danse à l’extérieur, autour d’une piscine. 

 

Contact Express
  • Expérience des Ryokans
  • Assistance francophone 
  • Le Japan Rail Pass

Contactez-nous :

01 42 74 07 07

(Coût d'un appel local)

 

Le Japon

Accueil > Voyage à Tokyo > Descriptif




Votre mot de passe vous a été remis lors de l'ouverture du dossier.