• Hiroshima

    Hiroshima

  • Hiroshima - crédit photo JNTO

    Hiroshima - crédit photo JNTO

  • Hiroshima - crédit photo JNTO

    Hiroshima - crédit photo JNTO

  • Hiroshima - crédit photo JNTO

    Hiroshima - crédit photo JNTO

  • Hiroshima - crédit photo JNTO

    Hiroshima - crédit photo JNTO

  • Hiroshima - crédit photo JNTO

    Hiroshima - crédit photo JNTO

  • Hiroshima - crédit photo JNTO

    Hiroshima - crédit photo JNTO

Voyage à Hiroshima

Descriptif

Durant votre voyage au Japon, prenez le temps de vous rendre dans la ville « traumatisée » qu’est Hiroshima. Pour beaucoup, la ville est encore associée aux tragiques événements du 6 Août 1945. Malgré tout, Hiroshima s’est relevée de ses cendres et est devenue une ville moderne et cosmopolite où il est facile de trouver de très grands restaurants et qui connaît une bonne vie nocturne. Ville industrielle et portuaire faite de larges boulevards et de rivières qui s’entrecroisent, Hiroshima est devenue la principale ville de la région de Chugoku, située le long des côtes de la mer intérieure Seto, avec plus d’un Million d’habitants.

Au fil des années, Hiroshima s’est reconstruite autour du Genbaku Dome, ancien palais du développement industriel, qui est devenu le symbole de la ville à la suite de l’explosion de la bombe nucléaire. En effet, il s’agit du seul bâtiment « survivant » à ce tragique événement qu’a connu la ville durant la seconde guerre mondiale, en 1945. N’hésitez donc pas à aller le découvrir, en plein centre de la ville, durant votre séjour au Japon. A la suite de cette guerre, la ville s’est reconstruire sur le principe d’une « cité de la paix » avec de nombreux monuments qui rappellent son histoire mais qui proclament également la paix comme le parc du mémorial de la paix, qui fut classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en l’année 1996. 

Malgré son histoire tragique, la ville d’Hiroshima présente aujourd’hui différents aspects qui offrent aux visiteurs de nombreuses activités et événements joyeux lors de leur séjour au Japon. Vous pourrez donc assister à de nombreux événements et festivals annuels, visiter des lieux touristiques et des lieux naturels, découvrir et profiter de sources thermales locales, faire des rencontres sportives ou bien encore, goûter à la gastronomie typique de la ville d’Hiroshima telles que les huîtres, les sakés, et l’Okonomiyaki (sorte de crêpe au sarrasin fourrée aux nouilles, au poisson ou à la viande et au riz).

Toutes ces activités vous assureront de vivre des expériences passionnantes au sein de la ville d’Hiroshima durant votre voyage au Japon !

 

Accès à Hiroshima

  • En train JR Shinkansen :  Depuis Kyoto : comptez environ 1h50 de trajet , Depuis Shin-Osaka : comptez environ 1h25 de trajet , Depuis Kyoto : comptez environ 4h de trajet.
  • En avion : Comptez un trajet de 50 minutes, en navette, depuis l’aéroport d’Hiroshima, pour vous rendre à la gare de JR Hiroshima.
  • En bus : Depuis Tokyo : comptez environ 10h de trajet. 
 

A voir et à faire à Hiroshima

Le monument de la paix des enfants : situé dans le parc du mémorial de la Paix, ce monument rend hommage à Sasaki et à tous les enfants décédés à cause de la bombe atomique. Le monument est décoré de nombreuses grues faites en origami puisque, dans la culture japonaise, la grue est un symbole de longévité. En effet, la légende japonaise raconte qu’en pliant 1000 grues, on peut réaliser ses vœux. La petite Sasaki n’ayant pas fini de la faire, ses camarades de classe s’en sont chargés en sa mémoire. Et c’est comme ça que, chaque jour, des milliers de grues en papier du monde entier sont déposées quotidiennement autour du monument.

Le parc et le musée de la paix : symbole d’une tragédie nationale, vous pourrez y observer en parfait alignement le cénotaphe, la flamme de la paix et au dernier plan le Genbaku. Malgré tout, le but principal de ce parc n’est pas de se complaindre dans la tristesse et le recueillement mais dans le sens d’un avenir qu’il est bon de s’imaginer joyeux et radieux. Le musée retracera toute l’histoire de cette ville, en montrant les essais nucléaires et en montrant les dégâts matériels et humains sur la ville d’Hiroshima. 

Les jardins vallonnés Shukkei-en : situé en plein milieu de la ville d’Hiroshima, ce parc, appelé Shukkei-en (ce qui veut dire : « reproduction de scènes miniatures ») représente des vallées, des montagnes ainsi que des forêts, mais tout en miniature. Construit en 1620, lors de l’époque d’Edo, il a été totalement détruit par la bombe atomique de 1945, puis reconstruit et ré ouvert au public en 1951. 

Genbaku Dome : Il s’agit du seul bâtiment ayant survécu à l’explosion de la bombe atomique de 1945. Ce mémorial vous fera revivre les événements passés avec beaucoup de force et vous rappellera les milliers de morts et de blessés qu’a connus la ville en ce triste jour de guerre mondiale.  Le bâtiment tient aujourd’hui le rôle de mémorial de la paix, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le château de Hiroshima : autrement appelé « le château de la carpe » dû à sa couleur noire des façades extérieures, le château d’Hiroshima a été détruit lors du bombardement nucléaire du 6 Août 1945. Il a cependant été reconstruit à l’identique en 1958. Vous aurez donc la chance de pouvoir visiter ce château qui, malgré tout ce dont il est passé, a gardé tout son charme. A l’intérieur, vous aurez l’occasion d’y découvrir un musée qui vous présentera l’histoire de la cité à travers les siècles et donc de vous immerger entièrement dans un Japon qui a désormais disparu. 

Le temple Mitakidera : Ce temple figure comme étant le 13ème  lieu culte du pèlerinage dédié à Kannon (un bodhisattva = une aide à Bouddha) de la région de Chûgoku. Pour vous y rendre, vous devrez passer par la forêt qui procurera une ambiance mystique mêlant construction humaines et nature avec ses différentes statues recouvertes de plantes grimpantes ou bien ses plaques gravées de poèmes et à l’effigie divines sur les rochers. En automne, laissez-vous envoûter par la magie éphémère que vous procurera la forêt avec ses érables au feuillage rouge flamboyant.

Participez à de nombreux  événements et festivals : tout au long de l’année, des événements marquants sont présents au sein de la ville d’Hiroshima et aux alentours. N’hésitez pas à les découvrir. En voici quelques exemples :

  • Au printemps : le festival des fleurs, les cerisiers en fleurs, les événements floraux de Sera ;
  • En été : le festival Yassa de Mihara, le spectacle de feux d’artifices de Miyajima, la cérémonie commémorative de la paix, Toro Nagashi en message de paix ;
  • A l’automne : les couleurs de l’automne, le festival Bettcha de Onomichi, le festival du saké ; 
  • En hiver : le festival des poupées, le festival des huîtres, le festival des lumières « Dreamination » de Hiroshima. 

 

Où sortir à Hiroshima ?

L’une des principales spécialités de la ville d’Hiroshima est l’Okonomiyaki. Il s’agit d’une fine crèpe fourrée de nombreux ingrédients tels que des pousses de soja, de la viande ou du poisson, de riz, de chou. Dans la ville, plus d’une cinquantaine de restaurants sont spécialisés dans ce plat typique de la région. En voici donc quelques exemples : le restaurant « Daisho », « Hiroshimanokaze », « Hiroshima no Kaze », ou bien « Onishi ». Mais en cherchant bien, vous trouverez le restaurant qu’il vous faut pour y goûter leurs fameuses Okonomiyaki. 

Très grosses et savoureuses, les huîtres d’Hiroshima sauront vous convaincre. Le kaki-no-dotenabe (huîtres cuitent avec du miso, dans une marmite) est un plat local que vous pourrez également déguster dans de nombreux restaurants au sein de la ville. 

Ville du saké, Hiroshima est un incontournable de cette boisson typiquement japonaise. Visiter la ville sans goûter savoureusement à ce saké, ce serait manquer quelque chose de formidable. Avec plus de 50 brasseurs, Hiroshima est l’une des trois principales régions productrices de saké. Véritable capitale du saké, ce dernier est riche en saveurs.

Durant votre voyage, si vous êtes en manque de cuisine occidentale, vous pourrez également sortir dans des bars/restaurants à la cuisine plus typique des pays occidentaux tels que « mi casa » qui vous serviront de la nourriture espagnole ; « Antonio » vous servira, quant à lui, de la nourriture européenne en tous genres ; « suzu café » vous fera revenir à la nourriture italienne tandis que « ryu » restera dans les alentours avec sa cuisine principalement chinoise.

Enfin, si vous désirez sortir dans un bar, nous ne pouvons que vous conseiller le « 111 » qui est un bar où vous pourrez vous amuser à chanter en karaoké, en regardant les programmes de sports à la télévision tout en mangeant et en prenant un verre.

Le café Lotus : ce bar couvert de Tatamis, proposant des DJ et où l’on rentre déchausser est le lieu parfait pour la clientèle jeune de tous les horizons. Ce café se distingue donc des autres par sa décontraction permanente mais aussi par son ambiance dès la nuit tombée avec ses cocktails et DJ.

Le J-café : Café cosy à la décoration soignée, ce café présente de nombreux graffitis le long de ses murs. Proposant cafés, thés et cocktails, vous pourrez également y manger des crêpes, gaufres, paninis et toutes gourmandises dans le même genre. Très bonne ambiance durant la nuit.

Nawanai : cette adresse à l’allure de vieux bistrot saura vous charmer. Classé comme izakaya (version nipponne d’un bar à tapas ou de la brasserie), vous pourrez y trouver toutes sortes de nourritures et de boissons typiquement japonaises telles que le fameux saké, des beignets fris ou quelques sashimis. Il ne faudra, d’ailleurs, pas quitter les lieux sans avoir goûté leur spécialité à base petites sardines grillées ou crues, autrement appelée ko-iwashi. 

Contact Express
  • Expérience des Ryokans
  • Assistance francophone 
  • Le Japan Rail Pass

Contactez-nous :

01 42 74 07 07

(Coût d'un appel local)

 

Le Japon

Accueil > Voyage à Hiroshima > Descriptif




Votre mot de passe vous a été remis lors de l'ouverture du dossier.